Que faut-il découvrir au “musée de l’horreur” à Montpellier ?

La faculté de médecine de Montpellier est incontournable lors d’un séjour à Montpellier. Cette faculté abrite en effet le fameux musée d’Anatomie, baptisé « musée de l’horreur » par les personnes qui s’y sont déjà rendues. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un musée purement scientifique qui parle d’anatomie, de physiologie et domaines connexes. Que voir au musée d’Anatomie de Montpellier ?

La fameuse collection de tératologie du musée de l’Anatomie de Montpellier

Intégré dans la faculté de médecine de Montpellier, le musée de l’Anatomie enregistre environ 13 000 pièces anatomiques pour l’apprentissage de la biologie, l’anatomie, la physiologie et tout ce qui tourne autour des sciences du vivant. La visite de ce haut lieu dédié à la science est organisée par l’office du tourisme de Montpellier. Parmi les pièces qui font la particularité de musée et qui lui a même valu la dénomination de musée de l’horreur, ce sont celles de la collection tératologie, en rapport avec les anomalies corporelles à la naissance ou acquises. Concrètement, les visiteurs découvrent des fœtus à deux têtes, des bébés cyclopes, des fœtus atteints d’albinisme, des fœtus ayant des aspects d’animaux… Le musée de l’Anatomie permet de découvrir des phénomènes étranges sur l’homme et son évolution.

Les organes anatomiques disséqués et outils y afférents

Au cours de la visite du musée de l’horreur de Montpellier, les touristes découvrent de nombreux organes anatomiques disséqués. Ce sont notamment des coupes d’organes propres à l’être humain. Par ces coupes, les visiteurs savent ce qu’il en est de l’intérieur des organes comme le cœur, l’estomac, les poumons, le foie… Dans cette catégorie se trouve également des organes d’animaux de toutes les espèces et de toutes les tailles. Les organes sont conservés dans des bocaux contenant du formol. Ils sont également exposés dans des vitres ou dans des galeries. Cette visite du musée de l’Anatomie permet aussi la découverte de différents outils de chirurgie au fil du temps.

Tableaux, squelettes et moulages en pièces de cire

Le musée de l’horreur de Montpellier abrite d’autres pièces qui émerveillent les visiteurs, notamment les étudiants et les férus des sciences du vivant. Il y a par exemple les moulages en pièces de cire qui représentent des organes sains et des organes frappés par des maladies à différentes étapes de leur évolution. Les visiteurs découvrent des tableaux représentant des savants et grands noms de la science des temps passés. Il y a encore des squelettes grandeur nature d’hommes et d’animaux permettant de comprendre le maintien debout, les déplacements et la marche chez les mammifères.

Les plus beaux parcs et jardins de Montpellier
Les lieux incontournables de Montpellier à découvrir